Dans le cadre d’un partenariat avec l’UNESCO, le Ministère du Tourisme vient de diffuser un communiqué de presse dans lequel il déclare avoir tenu le 2ème comité de pilotage du programme « Trésors des Arts Traditionnels Marocains ». L’objectif de ce programme est la préservation des métiers artisanaux menacés de disparition. Lors de cette réunion, Fatim-Zahra Ammor a exprimé sa satisfaction quant à l’adhésion de la Fondation pour la sauvegarde du patrimoine culturel de Rabat au comité de pilotage. Elle a réaffirmé l’engagement du Ministère à atteindre les objectifs fixés pour ce programme. De son côté, Eric Falt, Représentant de L’UNESCO pour le Maghreb, a salué l’initiative et le soutien de l’UNESCO à ce projet. Le comité de pilotage a fait le bilan de la première édition du programme, qui a permis de sélectionner six maîtres artisans et de former 57 apprentis, dont une majorité de femmes. Des recommandations ont été examinées pour soutenir ces jeunes apprentis, notamment en les aidant à former des coopératives et à accéder au financement. Fort du succès de la première édition, le comité a décidé d’élargir le programme à 10 métiers pour cette nouvelle édition. Les métiers sélectionnés incluent la vannerie du Sud, le caftan rbati, le Tataoui, le soufflet, le feutrage de laine, le pouf en cuir brodé, le cuir Ziouani, et la céramique de Meknès. Les prochaines étapes incluront l’identification des maîtres artisans et des apprentis, ainsi que leur formation. La réunion a également vu la participation de plusieurs personnalités impliquées dans le secteur de l’artisanat au Maroc, démontrant ainsi un large soutien et un engagement collectif envers la préservation de ces métiers traditionnels.

Lire la suite

Share this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf + 14 =